PLAYLIST: (Power)Pop au Royaume Uni (1977-1981)

Après le Midwest et la Californie, traversons l’Atlantique en direction du Royaume Uni. Si les fondations de la powerpop sont surtout britanniques (The Who, The Beatles, The Move, etc.), les Anglais n’ont pas adopté les codes du genre de la même manière dans les années 70. Certains groupes épousent parfaitement les contours du genre tandis que d’autres s’en éloignent mais proposent finalement une musique pas tant éloignée que ça. À la croisée de la new wave, du revival mod, du versant pop du punk etc. le Royaume Uni a, lui aussi, réinterprété l’héritage des années 60 à sa manière. C’est ces groupes dont il est question aujourd’hui. Powerpop ou non, ils méritent tous votre attention !

01 – The Records “Starry Eyes” (Virgin, 1978)

Les Records sont la grande formation powerpop britannique. Leurs deux premiers albums (Shades in Bed et Crashes) sont des classiques du genre. Grand groupe de pop !

02 – The Searchers “Murder in my heart” (Sire, 1980)

Les Searchers cochent la case de pionniers powerpop. Dans les années soixante, aux cotés des Beatles, Byrds et autres Beau Brummels, ils sont aux avant -postes du son folk-rock. En 1979, ils font un retour remarqué chez Sire (Flamin’ Groovies, Blondie, Madonna etc.) avec deux albums d’excellentes tenues. Le premier contient même une chanson du duo de compositeurs des Records: Will Birch et John Wicks. Murder in My Heart est en revanche écrite par Ronnie Thomas, musicien anglais passé notamment par le groupe les Leggs qui accompagnait Nino Ferrer dans les années 70.

03 – Squire “My Mind Goes Round in Circles” (Stage One, 1980)

Squire sont souvent considérés comme un groupe mod revival, ce n’est pas faux mais je pense que le groupe britannique mérite aussi l’appellation de formation powerpop. My Mind Goes Round In Circles est une merveille de délicatesse pop aux inspirations sixties. Comment ne pas penser à Taxman des Beatles et aux Who dans ces tonitruants powerchords ? Détail amusant: Squire et les Searchers ont tous les deux repris la mythique September Gurls de Big Star. Peut être la preuve ultime de la nécessité de leur présence ici !

04 – Bram Tchaikovsky “Girl of my Dreams” (Radar, 1979)

Autre chef d’œuvre de la powerpop du Royaume Uni: Girl of my Dreams de Bram Tchaikovsky, un ancien membre des Motors. Cette chanson est aussi écrite par Ronnie Thomas qui n’était pas non plus membre de ce groupe !

05 – Yachts “Suffice To Say” (Stiff, 1977)

Les Yachts auraient vraiment mérité mieux ! Très chouette groupe britannique de la fin des années 70 signés sur Stiff puis Radar. Suffice to Say, leur premier single, est un de leurs classiques.

06 – The Boyfriends “I’m in love Today” (UA, 1978)

Groupe anglais à ne pas confondre avec les formations nord-américaines du même nom ! Les Boyfriends ont sorti trois singles, tous en 1978 et tous chez UA (Stranglers, Buzzcocks). Le groupe comprend notamment Pat Collier à sa guitare. Ex-Vibrators, ce dernier a monté un petit studio dans lequel ont enregistré The Soft Boys, Katrina and the Waves, Soup Dragons, The Wonder Stuff, House of Love etc.

07 – Any Trouble “Yesterdays Love” (Pennine, 1979)

Premier single des Any Trouble et meilleur morceau ! Cependant leur premier album est également très recommandé et cool si vous aimez la pop anglaise de la fin des 70s.

08 – The Barracudas “I Can’t Pretend” (Zonophone, 1981)

Après un super premier single en 1979 (I Want my Woody Back), les Barracudas signent avec une filiale d’EMI (Zonophone). Ils y publient un premier album (Drop out with the Barracudas), super album très recommandé ! Le groupe rejoint ensuite l’underground pour une carrière discographique de très bonne tenue. À noter que Robin Wills tient un excellent blog: Purepop. Il a aussi joué le rôle de producteur pour la compilation Snapshots dans les années 80 où figure de super groupes français comme les Calamités, Gamine, Stilettos, Coronados etc.

09 – The Jags “Back of my Hand” (Island Records, 1979)

Le premier album des Jags est un des petits classiques de la powerpop anglaise. Et quoi de mieux que leur classique Back of my Hand ? Il existe deux versions de la chanson. Il me semble que le lien ci-dessus correspond à la version originale et non à celle remixée par les Buggles !

10 – Tonight “Drummer Man” (TDS, 1978)

Comme les Boyfriends, Tonight n’a sorti que des 45 tours et tous en 1978 dont le petit classique powerpop Drummer Man !

BONUS #1: pour explorer un peu plus le Royaume Uni

Pour aller plus loin, je vous recommande les compilations suivantes:

BONUS #2: des mixes

  • 01 The Records – Starry Eyes (1979)
  • 02 Bram Tchaikovsky – Girl of my Dreams (1979)
  • 03 Tonight – Drummer Man (1978)
  • 04 The Out – Who Is Innocent? (1979)
  • 05 The Donkeys – Don’t Go (1980)
  • 06 The Boyfriends – I’m in love Today (1978)
  • 07 Firing Squad – Night Manoeuvres (1980)
  • 08 Yachts – Look Back in Love (not in anger) (1978)
  • 09 The Freshies – I’m in love with the girl on the Virgin Megastore Checkout Desk (1980)
  • 10 The Barracudas – I Want my Woody Back (1979)
  • 11 The Smirks – To You (1979)
  • 12 The Distractions – It doesn’t Bother Me (1979)
  • 01 Squire – My Mind goes round in circles (1980)
  • 02 Purple Hearts – Million Like Us (1979)
  • 03 The Keys – Hello Hello (1981)
  • 04 The Chords – Maybe Tomorrow (1980)
  • 05 The Donkeys – What I Want (1979)
  • 06 Joe Jackson – Friday (1979)
  • 07 The Jags  The Tourist (1980)
  • 08 The Vapors – Trains (1980)
  • 09 The Jam – When You’re Young (1979)
  • 10 Secret Affair – Time for Action (1979)
  • 11 The Lambrettas – D-a-a-ance (1980)
  • 12 Nick Lowe – So It Goes (1976 ou 1978)

2 thoughts on “PLAYLIST: (Power)Pop au Royaume Uni (1977-1981)

    1. Non absolument pas pompé sur la compilation Ace si tu parles de “Harmony in my head” que j’ai même mentionné dans mon texte. Je l’ai jamais écoutée et j’ai pas non plus utilisé son tracklisting pour m’inspirer.

      Je suis nettement plus redevable des deux autres séries que je mentionne: les Shake some Action et les deux compilations de Rhino (vraiment excellentes). Celles-ci m’ont pas mal servi quand je me suis intéressé au genre il y a une dizaine d’années !

      J’ai évoqué les 2/3 des groupes de cette playlist sur mon précédent site il y a plus de dix ans:
      http://www.requiempouruntwister.com/

      Je me suis avant tout servi de ma mémoire et mon goût personnel. Beaucoup de références sont assez “évidentes” quand tu t’intéresses au sujet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *