PLAYLIST: Les Beatles (1962-1964)

Première partie d’une série de playlists consacrées aux Beatles. J’ai décidé de répartir la carrière du groupe en différentes périodes, à peu près égales en nombres d’années et d’albums. Pour cette première phase nous démarrons aux balbutiements discographiques du groupe et nous nous arrêtons en 1964. L’année suivante les Beatles sortent Help puis Rubber Soul. C’est donc un moment charnière dans la vie du groupe.

Pour moi (et je pense que cette opinion est très partagée) Rubber Soul marque un tournant dans la musique des Beatles. Mais revenons en à nos premières années: le groupe de Liverpool est alors une formation merseybeat très qualitative. Leurs albums mélangent des compositions originales avec des reprises. Celles-ci, en dehors de quelques exceptions (Twist and Shout évidemment), sont souvent les points faibles des albums mais montre aussi les influences du groupe.

Cette première période est souvent considérée avec moins d’égard que les autres. Je trouve ça dommage: les Beatles y sont portés par leur jeunesse et sonnent très énergiques. Si on a tendance à voir les Liverpuldiens comme un groupe pop (quand les Stones seraient rock), c’est dommage d’oublier que le groupe a été éduqué à la dure en jouant de nombreux sets à Hambourg. De cette expérience ils ont gardé une énergie et une frénésie que l’on retrouve particulièrement dans ces premiers morceaux.

Les textes ne sont pas du Shakespeare mais c’est pas non plus le rôle de la pop music. Je pense que les Beatles , au contraire, s’affirment déjà comme un grand groupe. Il y a des qualités mélodiques largement au dessus de la concurrence de l’époque. Disons que les quatre garçons dans le vent ont bien plus de fulgurances que la concurrence en tout cas !

Après un premier single en 1962 (Love Me Do), le groupe britannique sort quatre albums entre 1963 et 1964. Parmi eux figure A Hard Day’s Night (1964) le premier album entièrement composé par les Beatles (sans reprises) et l’unique où les crédits ne se partagent qu’entre Lennon et McCartney. Les trois autres, dont Beatles for Sale qui lui succèdent, contiennent leur lots de réinterprétations.

Crédit photo.

01 – Love Me Do (Please Please Me, 1962/3)

Premier quarante-cinq tours du groupe et premier classique ! Il existe deux versions, une où Ringo est relégué au tambourin (celle de l’album de 1963) et une où il joue de la batterie (la version single de 1962).

02 – I Saw Her Standing There (Please Please Me, 1963)

Morceau qui ouvre Please Please Me, le premier album des Beatles ! Au delà de cette position historique, c’est un de mes morceaux préférés des débuts des Beatles. I Saw Here Standing There est un rock & roll assez classique inspiré de Chuck Berry mais avec déjà la touche magique du groupe. Le solo de guitare est très énergique et correspond parfaitement à l’ambiance générale. Chuck Berry a aussi énormément influencé les Beach Boys.

03 – Please Please Me (Please Please Me, 1963)

Autre chef d’œuvre des débuts des Beatles, Please Please Me ferme la première face du premier album des Beatles. Cette fois-ci c’est Lennon qui s’y colle au chant (après Macca sur I Saw her standing There). Sur ce morceau je suis particulièrement fan de la petite rupture avec le riff de guitare (vers 0,13 dans le morceau). Ce petit truc très simple apporte énormément dans la dynamique de la chanson et contribue beaucoup à la rendre si mémorable.

04 – She Loves You (Single, 1963)

Morceau paru uniquement en 45 tours mais un des plus grands succès commerciaux du groupe ! À raison, She Loves You est encore une fantastique chanson. C’est vif, plein d’énergie avec une guitare électrique nerveuse au son bien compressé ! À noter un détail très délicat: l’accord final sur une sixte. Dès leurs débuts les Beatles ne s’interdisent rien et essaient: cela donne une richesse et une profondeur hallucinantes à leur musique.

05 – It Won’t Be Long (With The Beatles, 1963)

With The Beatles maintient le niveau de Please Please Me, l’album contient ainsi de superbes compositions des Beatles (presque toutes le sont il faut dire). Parmi celles-ci j’aime beaucoup It Won’t Be Long écrite surtout par John Lennon.

06 – All I’ve got to Do (With The Beatles, 1963)

Magnifique ballade de John Lennon, inspirée par Smokey Robinson (qu’ils reprennent par ailleurs sur le même disque: You Really Got a Hold on Me).

07 – I Wanna Be Your Man (With The Beatles, 1963)

Je ne pense pas que beaucoup de gens placeraient I Wanna Be Your Man dans une playlist best-of , de surcroît le mixage stéréophonique ci-dessus est assez dégueulasse (pas réussi à trouver une version mono). J’ai pourtant une affection particulière pour cette chanson. Pour moi elle montre une facette plus sauvage et rock n roll du groupe. La rythmique s’inspire du bo-diddley beat. Je trouve qu’on a trop tendance à réduire les Beatles à de gentils poppeux incapables de vraiment rocker. I wanna be Your Man en mono ça rocke sérieusement ! Bon sinon pour le coté historique: les Beatles donnent le morceau aux Stones mais le reprennent eux aussi sur leur deuxième album avec Ringo au chant.

08 – I Want to Hold Your Hand (Single, 1963)

Après She Loves You , I want to hold your Hand est un autre grand single hors album. Chanson écrite avec le marché américain en tête, elle marche particulièrement bien dans le nouveau monde et contribue à faire des Beatles une sensation là bas.

09 – A Hard Day’s Night (A Hard Day’s Night, 1964)

Mythique, dès le premier accord du morceau ! Je suis sûr qu’il y a une thèse sur ce fameux accord ! Grand morceau des Beatles avec un superbe travail d’arpège de George Harrison.

10- And I Love Her (A Hard Day’s Night, 1964)

Magnifique ballade feu de bois de Macca. Tout est superbe dans ce morceau. Nous y retrouvons toute la grâce mélodique de Paul. Notons l’usage de la clave et de la guitare acoustique classique qui donne un petit coté latin au morceau.

11 – You Can’t Do That (A Hard Day’s Night, 1964)

Un bon rock n roll de Lennon avec la touche magique Beatles ! Que demander de plus ? Notons les jolies arpèges très jangly en arrière plan.

12 – Can’t Buy Me Love (A Hard Day’s Night, 1964)

Un des grands classiques des Beatles, j’adore la manière dont le morceau rush au début, au niveau de l’introduction.

13 – Eight Days a Week (Beatles for Sale, 1964)

Un autre classique des Beatles ! Sa progression d’accord quoique très simple (trois accords majeurs) est assez spécifique, suivant le schéma I-II-IV-I (Le chiffre romain indique la position de l’accord dans la gamme, tandis que la majuscule indique qu’il s’agit d’un majeur).

14 – What You’re Doing (Beatles for Sale, 1964)

Une composition assez classique mais charmante des Beatles avec un petit pont plutôt original. La guitare très jangly préfigure certainement le son folk-rock cher aux Byrds.

15 – I Feel Fine (Single, 1964)

Finissons cette première partie avec le génial I Feel Fine et son mythique feedback en introduction ! Si les Who seront les champions de cet effet sonore (un larsen créé en faisant capter le son de l’ampli par les micros d’une guitare électrique), il semblerait que les Beatles soient les premiers à en avoir enregistrer un ! La chanson en elle même est un classique et un des grands singles du groupe.

3 thoughts on “PLAYLIST: Les Beatles (1962-1964)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *