PLAYLIST: Midwest Powerpop (73-81)

Le Midwest est surtout connu pour sa scène emo mais a pourtant une riche histoire musicale. Cette partie des Etats Unis a ainsi hébergé, entre autre, de nombreuses formations powerpop de qualité dans les années 70 et début des années 80. Le Midwest regroupe les états suivants: Dakota nord et sud, Illinois, Indiana, Iowa, Kansas, Michigan, Missouri, Minnesota, Nebraska, Ohio, et Wisconsin. Chicago, Détroit, Milwaukee, Cleveland, St Louis, Akron, Bloomington, Cincinnati, Indianapolis, Minneapolis, Ann Harbor, Dayton ou Green Bay font parti de cette région. Le Midwest recoupe aussi en partie la zone des Grands Lacs qui s’étend aussi cependant au Canada. Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir la scène midwest powepop de l’âge d’or du genre !

Powerpop et midwest sont intimement liés. Deux des groupes fondamentaux du genre viennent de la région: les Raspberries et Blue Ash. Avant même les Raspberries, les membres de la formation officiaient dans deux autres dans les années 60: The Choir (It’s Cold Outside) et Cyrus Erie (Get the Message).

01 – The Vertebrats “Left in the Dark” (1981, Illinois)

Les Vertebrats sont des esthètes de la powerpop. Originaire de Champaign (Illinois), ils ne sortent qu’un single en 1981, la magnifique Jackie’s Gone. Ils figurent aussi sur la compilation Battle of the Garages de Bomp Records avec la géniale Left in the Dark. Celle ci m’évoque le son de groupes comme The Bongos ou the dBs.

02 – Pezband “Baby It’s cold Outside” (1977, Illinois)

Originaire de Oak Park, dans la banlieue de Chicago (Illinois), Pezband se forme au début des années 70. Le groupe sort trois albums entre 1977 et 1979. Baby it’s Cold Outside n’a aucun lien avec le morceau des Choir (eux aussi du Midwest !) mais est cependant une merveille de powerpop avec tout ce que nous aimons dans ce genre: de l’énergie et des mélodies qui explosent comme des bulles de soda.

03 – Arlis! “I Wanna Be” (1980, Nebraska)

Si ce single sort en 1980, il sonnerait presque comme un inédit des Raspberries d’Eric Carmen (un autre groupe midwest powerpop !). Arlis! était précédemment membre du groupe Peach & Lee, auteur d’un unique single en 1971. Sous son propre nom Arlis! ne sort aussi qu’un 45 tours, que nous retrouvons compilé sur l’excellent sampler de Titan: Just Another Pop Album (1980).

04 – The Boys “You Make me Shake” (1977, Nebraska)

The Boys est également originaire du Nebraska (Lincoln) et présent sur la compilation de Titan. Ils publient trois singles entre 1975 et 1979. Les deux premiers sortent sur leur propre label: Outrage. La merveilleuse You Make Me Shake est extrait de leur deuxième single.

05 – Cheap Trick “He’s a whore” (1977, Illinois)

Cheap Trick, originaire de Rockford (Illinois), représente la quintessence de la powerpop sur son versant presque hard rock. Le groupe a eu une influence énorme (Pezband, Off Broadway) à l’époque. Le groupe combine un son musclé et des mélodies grandioses, comme en témoigne He’s a Whore extraite de leur premier album en 1977.

06 – Off Broadway “Stay in Time” (1979, Illinois)

Off Broadway est un autre groupe important liée à la powerpop de l’Illinois. Ils ne sortent cependant que deux albums en 1979 et 1980. Le premier est un petit classique du genre, comme le démontre la géniale Stay In Time.

07 – The Shivvers “No Substitute” (1980, Wisconsin)

Originaire de Milwaukee dans le Wisconsin, les Shivvers ne sortent qu’un unique single en 1980: Teenline. Le groupe en avait pourtant sous la semelle comme le prouve l’album (presque) inédit publié depuis. Voici No Substitute extrait du disque en question !

08 – Shoes “Tomorrow Night” (1979, Illinois)

Shoes est un groupe fantastique. Present Tense est un classique, de même que son prédécesseur Black Vinyl Shoes. Ils sont originaires de Zion dans l’Illinois.

09 – Blue Ash “Abracadabra (Have You Seen Her?)” (1973, Ohio)

No More No Less est un classique des premiers jours de la powerpop. Avec Badfinger, Big Star, Raspberries ou Todd Rundgren, les Blue Ash contribue à définir le son du genre. Frank Secish, le bassiste du groupe, participe aussi aux disques solo du chanteur des Dead Boys: Stiv Bators. It’s Cold Outside, une reprise des Choir figure ainsi sur un single de 1979 publié par Bomp records.

10 – The Raspberries “Tonight” (1973, Ohio)

Tonight est extraite du troisième album des Raspberries de Cleveland, Ohio. Ce groupe est la quintessence de la powerpop ! Bloquée dans les années 60 et influencée par les Who ou les Small Faces, la bande d’Eric Carmen a donné ses lettres de noblesse au genre. Tonight est semble-t-il la favorite du chanteur et nous l’approuvons, ce morceau est une explosion d’énergie mais arrive toujours à garder un cap pop. Nous avons l’impression d’être en studio avec le groupe !

4 thoughts on “PLAYLIST: Midwest Powerpop (73-81)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *