PLAYLIST: Disco-Rock !

A priori rien ne destinait la disco et le rock à copiner… J’en parlais d’ailleurs dans mon article sur les genres musicaux: plus qu’un style à part entière, le disco-rock est une rencontre fortuite due à des emplois du temps compatibles. Le disco est à la mode à la fin des années 70. Beaucoup d’artistes rock mainstream, parfois plus underground en profitent pour s’y essayer. Personnellement j’aime beaucoup l’exercice, surtout qu’il peut être très bien fait. Je trouve que ces dix propositions tiennent très bien la route. Ce n’était pourtant pas toujours gagné quand on voit le profil des artistes, assez éloignés de l’univers des boules à facette !

01 – The Eagles “One of These Nights” (Asylum, 1975)

Les Eagles, en plus d’être un des plus grands groupes country-rock des 70s, se sont essayés à la disco sur l’excellente One of These Nights en 1975. L’ensemble pourrait laisser craindre le pire mais c’est une réussite !

02 – Climax Blues Band “Couldn’t Get it Right” (BTM, 1976)

Climax Blues Band est un groupe de blues rock britannique créé en 1967. En 1976 ils s’essayent à la disco avec Couldn’t Get It Right. Une excellente idée pour eux ! Le morceau obtient un important succès commercial et entre dans le top 10 britannique comme américain !

03 – Electric Light Orchestra “Last Train to London” (Jet, 1979)

ELO et le disco avaient tout pour faire bon ménage ! Le goût pour les arrangements soyeux et rococo de Jeff Lynne trouve dans la disco un partenaire de choc.

04 – Jim Capaldi “Shoe Shine” (Polydor, 1979)

Excellent morceau disco-rock d’un ex-membre de Traffic: Jim Capaldi.

05 – Adrian Gurvitz “Love Space” (Jet, 1979)

Qui aurait misé un kopeck sur un ancien membre du groupe hard-rock The Gun pour enregistrer un morceau aussi soulful et élégant ? Adrian Gurvitz y montre une très belle voix. Il est accompagné de la crème des musiciens de studio californiens (David Paich, Steve Porcaro, Jeff Porcaro).

06 – Eddie Money “Maybe I’m a Fool” (CBS, 1978)

Peut-être que vous trouverez cela trop lent pour de la disco ? Reste qu’il y a de vrais marqueurs ici comme l’usage des cordes et ce groove très au point. Superbe morceau, presque philly soul, d’Eddie Money.

07 – Richard T. Bear “Sunshine Hotel” (RCA, 1978)

Richard T. Bear a un style de voix proche de Joe Cocker, Dr. John ou Leon Russell. Pas forcément le profil que l’on attend sur un morceau disco. Contre toute attente, Sunshine Hotel fonctionne très bien !

08 – Wings “Goodnight Tonight” (Parlophone, 1979)

Une merveille de Sir Paul McCartney avec les Wings. Morceau très original avec une ligne de basse fantastique ! Nous y retrouvons la qualité des mélodies pop de l’ancien Beatles mais avec un coté expérimental très original. L’ensemble est génial.

09 – Grateful Dead “Shakedown Street” (Arista, 1978)

Comme pour Jim Capaldi, je n’aurais pas forcément misé beaucoup sur les Grateful Dead pour faire un morceau disco-rock. Les hippies aiment-ils aussi danser ? En tout cas Shakedown Street est une franche réussite et a largement sa place dans cette sélection!

10 – Carole King “Disco-Tech” (Capitol, 1978)

Où sont les femmes se demande Patrick Juvet ? ici mon ami ! Nous finissons cette playlist disco-rock par une curiosité (assez cool) de Carole King, la bien nommée Disco-Tech. Promis s’il y a une suite je mettrais Blondie. N’hésitez d’ailleurs pas à faire quelques suggestions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *