ALBUM: D-Train “You’re the One for Me” (EMI, 1982)

D-Train fait parti des références incontournable du boogie funk des années 80. You’re the One for me , leur premier album, est un des classiques du genre. Non sans raison: cet album garde toute sa fraîcheur 40 ans plus tard !

Si D-Train est le surnom du chanteur James Williams, le projet est en réalité un duo à l’origine. Le producteur Hubert Eaves III complète en effet le groupe. Les deux musiciens se connaissent du lycée mais ne montent D-Train, que quelques années plus tard, au début des 80s. Entre temps, Hubert Eaves III a joué dans plusieurs groupes (Gary Bartz NTU Troop, Mtume) et même sorti un album solo, assez rare (Esoteric Funk, 1977).

En 1981, le célèbre label post-disco Prelude (Inner Life, Musique, France Joli…) publie You’re the One for Me de D-Train. Le single est un énorme tube dans les clubs à travers le monde. Il obtient ainsi la première place du charts Dance américain, ainsi que des classement très honorables en R&B US (#13) et en Angleterre (#30). Un succès mérité: la voix explosive de Williams associée à la production électronique ultramoderne d’Eaves fait des étincelles !

Comme souvent pour la dance music, le passage au format album peut s’avérer périlleux. D-Train relève pourtant le challenge haut la main en 1982. Le duo confirme ainsi les promesses de you’re the one for me. En huit morceaux, les New-yorkais écrivent une très belle page de la musique dancefloor. La production est fantastique, portée par le son du synthétiseur Prophet-5 de Sequential Circuits.

L’écriture emboîte le pas de la production. D-Train soigne les détails. Les refrains sont des hymnes portés avec conviction par James “D-Train” Williams. Autant sur la forme que le fond, D-Train est une locomotive lancée à 100 à l’heure. Les tubes suivent d’ailleurs !

En plus de la géniale You’re The One For Me l’album fournit ainsi au moins deux autres hits très qualitatif: Keep On et Walk On By. La première fait presque aussi bien dans les charts que le single de 1981. Keep On atteint ainsi la deuxième place du US DANCE et la quinzième du US R&B. Au delà des chiffres, la chanson est une perle boogie au tempo raisonnable avec des nombreux détails d’arrangements très réussis. Avec Walk on By D-Train rejoignent Isaac Hayes, Average White Band ou The Stranglers. Le duo reprend le classique de Burt Bacharach et Hal David pour Dionne Warwick. Ils ne font pas dans la délicatesse et transforme la magnifique chanson pop en réjouissance dancefloor.

Les morceaux d’albums sont également très réussis. La face A frôle la perfection. Tryin’ to Get Over est une très belle découverte tandis que Lucky Day se révèle être un slow convenable, loin des tentatives parfois médiocres auxquels nous habituent souvent les disques dédiés à la piste (au hasard: BB&Q Band). La face B n’est, certes pas à la hauteur de sa camarade mais fait très bien le boulot. Love Vibration est un morceau dans les canons D-Train: boogie et club ! D-Train Theme étonne, en revanche, par sa singularité. Le titre montre d’intéressantes accointances avec l’electro-funk d’Afrika Bambaataa. L’album se conclue malheureusement sur un remix dub de You’re the One for me. Honnêtement cette reprise n’offre pas un nouvel éclairage intéressant sur le tube du duo.

Cette petite fausse note mise à part, You’re the One tutoie des sommets dans le genre post-disco/boogie. L’album surprend par sa qualité générale et la solidité de l’ensemble. En plus d’être excellent, You’re the One for Me est un maillon essentiel dans l’évolution de la dance-music. Il créé un pont subtile entre la disco et la house-music.

Note personnelle: 4,5/5

2 thoughts on “ALBUM: D-Train “You’re the One for Me” (EMI, 1982)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *