45 TOURS: Brian Auger & The Trinity “Tiger” (Marmelade, 1968)

Dans la famille des organistes britanniques des années 60, Brian Auger tient une place de choix, à quelques encablures seulement de Georgie Fame. À l’inverse de ce dernier cependant, il négocie fort bien le virage des années 70 et se réinvente en formation progressive de premier ordre. Revenons un peu plus tôt.

Né en 1939, Brian Auger participe au groupe Steampacket en 1965. Managée par Giorgio Gomelsky (The Yardbirds, The Rolling Stones), la formation constitue une équipe de choc de musiciens mods britanniques parmi lesquels Rod Stewart, Long John Baldry ou Julie Driscoll. Avec cette dernière, et accompagné du groupe The Trinity, Brian Auger va enregistrer de nombreux albums dans les années 60. La voix bluesy de Julie Driscoll dialogue ainsi très souvent avec l’orgue hammond de Brian Auger.

Julie Driscoll est cependant absente de ce 45 tours de 1968. L’organiste britannique n’est en effet accompagné que de The Trinity et chante lui même. Tiger est une petite merveille moderniste. Brian Auger y mime le rugissement d’un félin sur l’orgue. L’ensemble surprend par son groove et sa précision. Sans surprise ce disque est apprécié des djs sixties. Sans être une pièce particulièrement rare et chère, le vinyle se négocie dans les 8 euros selon discogs. Vous pouvez, à mon avis, tentez de le trouver en brocante: on le voit passer régulièrement ! Il existe d’autres 45 tours sixties très intéressants de Brian Auger parmi lesquels Black Cat ou Bumpin’ on Sunset.

À noter pour les fans de Big Beat: Bentley Rhythm Ace a samplé le morceau sur Midlander.

Si vous appréciez The Tiger je ne peux que vous recommander, l’écoute de la sélection ci-dessous, sur mon compte mixcloud. Le tracklisting est également disponible sur discogs.

2 thoughts on “45 TOURS: Brian Auger & The Trinity “Tiger” (Marmelade, 1968)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *