PLAYLIST: 10 groupes néerlandais des années 60

Les Pays Bas, la patrie de Dave, Johan Cruyff, Paul Verhoeven ou Dennis Bergkamp, mais pas que ! La Hollande a, en effet, accueilli, dans les années soixante, une riche scène rock. Les groupes néerlandais proposaient ainsi leur propre version de la musique beat: le nederbiet. Le rock est arrivé assez tôt aux Pays Bas, à travers l’immigration indonésienne. Ces derniers créèrent en effet l’indorock. De La Haye à Amsterdam, le coeur du pays bat ainsi aux sons des guitares électriques dans les années 60. En dehors de Golden Earrings et Shocking Blue, rare sont les groupes a obtenir un succès international. La scène fut cependant très active et intéressante. Les Pays Bas sont un des grandes nations du rock dans les sixties en terme de qualité de richesse. Voici dix exemples de groupes néerlandais de l’époque.

01 Q65 “The Life I Live” (Decca, 1966)

Les Q65 sont originaires de La Haye. Ils se forment en 1965. Ils sont les mauvais garçons des Pays Bas, s’inspirant des groupes les plus séditieux d’Angleterre tels que les Rolling Stones et surtout les Pretty Things. S’ils se séparent en 1971, leurs quatre albums constituent un témoignage turbulent de la musique néerlandaise.

02 The Outsiders “Lying all the Time (Relax, 1966)

Les Outsiders sont l’un des plus grands groupes néerlandais des années 60. Sous la houlette du chanteur charismatique Wally Tax, sorte de croisement entre Jacques Brel et un beatnik, le groupe d’Amsterdam publie une discographie émaillée de classiques dont le culte CQ en 1968.

03 The Motions “It’s Gone” (Havoc, 1964)

Autre formation majeur hollandaise: les Motions de La Haye. Menés par le guitariste Robbie van Leeuwen et le chanteur Rudy Bennett, le groupe est actif entre 1964 et 1970. Leur son s’inspire de la vague moderniste britannique et des titres comme Everything That’s Mine auraient leur place dans les meilleures compilations freakbeat.

04 Golden Earrings “The Words I need” (Polydor, 1966)

Les Golden Earrings (devenus Golden Earring par la suite) de La Haye furent l’un des plus vieux groupes en activité au monde jusqu’à l’arrêt de leur carrière en 2021. Ils ont été ensemble pendant… 60 ans ! C’est aussi une des rares formations néerlandaises des années 60 à avoir eu une carrière internationale. Contrairement à de nombreux collègues, le groupe ne s’arrête pas dans les années 70 mais au contraire vit une seconde jeunesse. Les Golden Earrings obtiennent ainsi leur plus grand tube en 1973 avec Radar Love qui entre dans le top 10 US. Le morceau a aussi l’honneur de figurer dans un épisode des Simpsons !

05 HET “Kejje Nagaan” (Fontana, 1966)

Het est un groupe d’Amsterdam, auteur d’une demi douzaine de singles mais aucun album. La formation évolue ensuite en Het Pocomania avec un succès tout relatif. Reste la discographie très cool du groupe qui a la particularité de souvent chanter en néerlandais !

06 The Rob Hoeke Rhythm & Blues Group “When People Talk” (Philips, 1966)

Rob Hoeke est une figure du boogie woogie néerlandais, avec son Rhythm & Blues Group, il propose un R&B solide et proche de ses influences britanniques, c’est à dire une musique urbaine, féroce et rugueuse. Le groupe de Haarlem sort deux albums à la fin des années 60. Son chanteur fait ensuite une carrière solo dans la décennie suivante.

07 Cuby + Blizzards “Your Body, Not Your Soul” (Philips, 1966)

Cuby + The Blizzards se forment à Grollo (Drenthe) en 1964 sous l’impulsion du chanteur Harry Muskee et du guitariste Eelco Gelling. Le line-up connaît plusieurs changements mais reste actif jusqu’à 1976. Le groupe influencé par The Pretty Things et la scène blues britannique, joue notamment en backing band pour Van Morrison ou Alexis Korner.

08 Jay-Jays “So Mystifying” (Philips, 1966)

The Jay-Jays est un groupe de La Haye, formé par les anciens Jumping Jewels. Ils sortent un unique album en 1966. Il pratique un rock féroce tirant sur le garage et les mods, souvent des reprises malheureusement.

09 The Hunters “Russian Spy and I” (RCA, 1966)

The Hunters sont un groupe d’Amsterdam. Le groupe est issu de Johnny and his cellar rockers, il comprend notamment le célèbre guitariste Jan Akkerman. Ce dernier fonde notamment les groupes Brainbox et Focus.

10 Les Baroques “Such a Cad” (Europhon, 1966)

Les Baroques sont un groupe de Baarn, actif entre 1965 et 1969. Ils sortent deux albums durant cette période. Ils proposent une musique beat avec des arrangements riches (clavecin etc.).

BONUS

Un mix par mes soins, depuis ma collection de 45 Tours qui regroupe une partie non négligeable de cette sélection.

5 thoughts on “PLAYLIST: 10 groupes néerlandais des années 60

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *